La Vie...

ico-welcome-hands

Ce passage conscient ponctuée par la naissance et la mort, implique de traverser différentes phases.  Ces changements sont difficiles à vivre, car ils bousculent nos habitudes, et cela demande une adaptation qu’il faudra affronter un jour ou l’autre.

Krishnamurti exprime ainsi cette pensée :

« Si l’on est capable de vivre pleinement chaque instant présent, on sort du temps et on chemine petit à petit vers ce qui sera notre sort d’humain, notre fin, sans crainte ni regret »

Pourquoi pratiquer en maison de retraite ?

ico-welcome-hands

L’envie de « Satya, rencontre avec le yoga » étant de partager au plus grand nombre, j’ai fait des recherches sur internet telles que : « Yoga pour personnes fragilisées » et c’est ainsi que j’ai rencontré Jeannot Margier, qui proposait une méthode de yoga sur Chaise.

Avant d’entamer cette démarche, j’ai longuement discuté avec Jeannot et tout de suite, j’ai ressenti une vraie ouverture de Cœur envers la personne vieillissante et fragile, j’ai été conquise.

En effet, je ne voulais pas d’une méthode comme une autre, je ne voulais pas de techniques posturales à proprement parler, je recherchais avant tout une pratique de yoga alliant la disponibilité, le discernement, le regard, l’attention, l’empathie, l’amour, associé à la pratique du yoga. D’ailleurs, c’est cela le yoga !

J’ai suivi la formation et dès mon retour, impatiente de commencer, j’ai contacté une maison de retraite qui au départ était assez dubitative sur ma démarche mais qui m’a fait confiance et m’a donné carte blanche pour proposer trois séances pour commencer…

Cela fait maintenant un an que je donne des cours dans cette même maison de retraite et l’aventure n’est pas prête de s’arrêter !

J’ai commencé à pratiquer avec 12 élèves, certains atteints de la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, de sclérose en plaques, certains aussi en fauteuils roulants. L’envie de partager était là et je portais l’intime conviction que je pouvais les aider grâce au yoga et sa philosophie.

ico-learning

Comment se déroule une séance ?

ico-welcome-hands

Nous commençons par une petite relaxation, méditation ou mantra puis nous faisons la salutation au soleil adaptée à la pratique du yoga sur chaise puis nous enchaînons les postures (Etirements, flexions, rotations, inversions, extensions), exercices de respiration (pranayamas).

Pour éviter l’ankylose, nous nous adressons aux articulations par des petits enchaînements répétés et par des respirations conscientes visant à libérer des espaces que l’on pourrait croire à jamais fermés.

J’invite les élèves à faire circuler l’énergie dans les différentes parties de leurs corps, « Là où la conscience va, l’énergie va… » même si certains membres ne peuvent bouger.

Pendant la pratique, la respiration est essentielle. Tous les mouvements sont faits en conscience avec le souffle. Nous donnons la primauté à l’expiration qui favorise l’élimination des blocages et des tensions

Tous sont volontaires pour bouger leur corps. Je pratique avec eux et nous sommes en cercle, ce qui crée une certaine intimité et me permet d’être attentive à chacun d’entre eux.

Et pour finir….

Une amitié s’est créée. Nous vivons parfois des séances avec beaucoup d’émotions, quand ils prennent conscience que leur corps n’est pas un ennemi malgré la dépendance mais un allié fatigué mais bien Vivant ! Que leur Respiration est vivante ! qu’ils sont en Vie et qu’ils ont encore tellement à partager et à donner.

La joie réapparait sur leurs visages ridés par le temps mais d’une beauté rayonnante et apaisante., ils se sentent reconnus et exister !

Leurs corps se sont assouplis grâce aux postures, leur mental s’est apaisé, leur Cœur s’est ouvert.

C’est le yoga qui s’adapte à la personne et non l’inverse. Il s’agit par la pratique d’aller vers l’acceptation et la bienveillance des zones fragilisées et ainsi pouvoir contribuer à un état de mieux être tant sur le corps que dans l’esprit.

Il y a au départ beaucoup de peurs et d’appréhension et la solidarité du groupe a toute sa place ! il est porteur d’une dynamique, d’une fraternité et d’une acceptation des différences.

« Il n’y a pas un yoga pour Tous mais un yoga pour Chacun »

Je tiens à remercier Jeannot Margier pour avoir instituer cette méthode et pour tout ce qu’il apporte aux personnes fragilisées et porteur d’un handicap.

Yoga sur chaise
icon-thumb1
  • Prévoir un tapis de yoga
  • Prévoir une tenue confortable
  • Durée 1h
  • Inscription au trimestre
  • Le mardi de 10h15 à 11h15
  • Maison de retraite les Orchidées de Croix (réservé aux résidents)